Et voilà, mon fils d’amour a 4 ans aujourd’hui. J’ai déjà raconté mon histoire d’accouchement ici et c’est toujours avec émotion que je relis cette histoire et que je revis cette journée d’il y a 4 ans. Sauf qu’aujourd’hui, je porte à nouveau la vie et il ne va vraiment pas tarder à arriver. Tout ce que j’espère, c’est pas aujourd’hui… Qu’ils aient quand même chacun leur date d’anniversaire !

Alors, je voulais juste poser quelques mots ici, pour toi ma Pistache d’amour, je ne sais pas si un jour tu liras cet article ou le blog tout entier ou si ce sera ringard de lire un blog (et encore plus ringard celui de sa mère…), mais voilà, tu as 4 ans aujourd’hui.

Tu nous as fait devenir parents Xman et moi, tu nous fais évoluer chaque jour, car nous apprenons à être parents et je me rends bien compte que c’est le « métier » le plus compliqué et le plus intense en émotions au monde ! Mais pour rien au monde justement nous ne regrettons. Tu es ce que nous avons de plus précieux, avec ce petit frère qui arrive également. Notre famille, que nous construisons chaque jour est quelque chose de fabuleux, de fragile et de solide à la fois.

J’ai accouché de ce magnifique bébé il y a 4 ans et aujourd’hui, tu m’expliques la différence entre une guitare électrique et acoustique… Déjà, je ne savais même pas que tu pouvais prononcer ces mots correctement, mais j’étais loin de m’imaginer que tu pouvais m’en faire la définition !

Je ne vais pas te le cacher, tu nous rends complètement chèvre, tu testes sans arrêt nos limites, tu négocies tout, de ton assiette, au dessert, en passant par la trottinette, le dessin animé, l’histoire du soir, la douche, mettre les chaussures rouges au lieu des noires… Bref, chaque jour ou presque, il y a une négociation à faire. Mais franchement, dans l’ensemble, tu es un enfant normal, avec ses hauts et ses bas, tu reviens de l’école avec des bonhommes verts, mais parfois, des bonhommes oranges ou rouges… Tu n’es pas parfait, mais justement, je ne cherche pas à avoir un enfant parfait ! Et puis si tu as autant de caractère, il ne faut pas chercher bien loin pourquoi… Je pense que ton père et moi y sommes pour beaucoup dans la balance !

Encore joyeux anniversaire ma Pistache d’amour, mon fils que j’aime, mon premier petit garçon d’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *