Déception de ce corps qui se joue de moi. Déception de ce cerveau qui m’envoie de faux signaux. Déception de cette lecture de bâton, qui m’affiche un négatif bien net, bien précis… déception de devoir attendre le prochain mois. Déception de moi, de ne pas arriver à construire ma famille comme je l’entends. Déception de Dame Nature.

 

Bref, nous sommes en essai bébé 2 depuis 5 mois déjà. Oui, déjà 5 mois, pour moi, je trouve que c’est déjà trop long, mais pour d’autres personnes, c’est très court. Je ne parle ici que de mon ressenti, de mes émotions (c’est mon blog après tout). Pour pleins de raisons qui sont propres à Xman et à moi-même, c’est le bon moment. Arrêt de la pilule en mars et début des essais en juillet.

Retard de 4 jours en août, je saute de joie à l’idée de faire le test. Négatif… Je suis forcément un peu déçue, mais c’est les vacances, on profite de la vie et des gens qu’on aime, alors, on verra au prochain mois. Sauf que septembre, puis octobre, elles sont toujours là. Bien présentes et bien douloureuses…

Et là en novembre, je n’ai pas mal de la même façon, je ressens des symptômes d’un début de grossesse, j’ai du retard, très fatiguée, douleurs à la poitrine, d’énormes remontées acides, tiraillement dans le bas du ventre, dans le bas du dos, douleur à l’aine, uriner toutes les 2h, ma chookette d’amour qui se love uniquement sur mon bas-ventre (ok, ça c’est pas un signe de grossesse, mais certains animaux ressentent ce changement il parait, alors j’y voyais un signe).

Cette fois, je ne m’emballe pas. J’attends 5 jours de retard, je fais un test. Négatif. Je me dis que c’est peut-être encore trop tôt. J’attends encore 2 jours, toujours avec ces mêmes symptômes. Toujours négatif, bien net, bien précis ! Aucune hésitation sur l’affichage… alors, je suis déçue. Déçue de ce corps qui m’envoie tous ces signaux et qu’en réalité, tout est faux ! je ne m’apprécie pas, je ne m’aime pas ! c’est quoi ce cerveau qui fait du grand n’importe quoi, alors que clairement, je n’ai pas besoin de ça ! je veux juste savoir si je suis enceinte ou pas, pour pouvoir calculer ma prochaine période d’ovulation et refaire encore des essais bébé 2.

Je ne me comprends pas. Alors, je farfouille un peu sur internet et je m’auto-diagnostique, car je n’ai clairement pas le temps d’aller consulter : « une grossesse nerveuse ». Me voilà bien avec ça sur les épaules ! En plus de gérer bien évidemment le quotidien d’une working girl (boulot, mari, enfant, maison, copine, famille…), je dois supporter ce cerveau ridicule, avec ces symptômes à la noix et attendre patiemment que Mesdames les Règles veuillent bien se pointer !

C’est chose faite ce matin (vous savez tout sur moi là, on est bien dans l’intimité là). Elles sont là. Timidement, mais bien présentes. Bon, je vais calculer ma prochaine période d’ovulation et on retente le bébé 2.

Quand j’entends, c’est facile de tomber enceinte, qu’à faire l’amour et hop, l’affaire est dans le sac. Eh bien, j’ai une pensée pour toutes ces femmes qui ont du mal à avoir ne serait-ce qu’un enfant. Tout le parcours physique, mental et médical qu’elles acceptent de faire pour donner la vie. J’ai la chance d’avoir Pistache, en pleine forme (ça c’est sûr !) et en bonne santé. Nous nous laissons encore 6 mois d’essai et après, pour nos raisons qui nous sont propres, nous cesserons de parler à Dame Nature et nous n’aurons qu’un seul enfant.

Notre entourage n’est pas au courant de ce 2ème essai bébé, donc ma déception et la peur de ne pas être entendue comme j’aimerai l’être, me font que je couche tout ceci sur le papier, ou plutôt l’écran, afin d’extérioriser ce poids que je me mets sur les épaules. Comme à chaque fois, ce n’est que mon ressenti, que mes émotions dans mes articles, j’écris comme je le ressens, comme un besoin de poser ça, quelque part.

 

Sur ce, à bientôt !

 

 

29 Thoughts to “Déception et attente”

  1. ça fait du bien de l’écrire, moi on m’avait aussi dit que c’était dans ma tête, ce sont des choses que nous n’aimons pas entendre… en tout cas je te souhaite très vite une bonne nouvelle!!!

  2. J’ai dû attendre 18 mois entre l’arrêt de la pilule et ma première grossesse. Je comprends tellement ce que tu ressens. Je t’envoie un maximum de bonnes ondes pour que ce fichu test t’apporte très vite une bonne et heureuse nouvelle <3

    1. 18 mois, c’est effectivement une sacré période. merci pour les ondes positives, je prends tout ! même les formules magiques 🙂 merci bien.

  3. Bon courage. Je vous souhaite que le meilleur. On m’a toujours dit que si on veut tomber enceinte, il ne faut pas trop se mettre la pression et ne pas trop y penser. ça viendra quand on s’y attend le moins. J’espère que ça fonctionnera !

  4. C’est là où chaque femme est différente, je n’ai jamais eu de soucis (2 mois à chaque fois) mais j’ai arrêté les hormones entre BB1 et BB2 pour des raisons de santé. J’ai subis des fausses joie également et une fausse couche, j’ai donc mis 1 semaine sans mes règles avant de faire le test pour BB3 afin de ne pas être trop déçue ou de laisser le temps à une fausse couche précoce de se re manifester.
    Bref, on est toute différente et je peut comprendre tes sentiments. Je te souhaite un beau +++ pour très bientôt .
    Bon courage

    1. oui, toute différente et c’est ce qui fait notre beauté humaine ! je n’ai jamais subi de fausse couche et rien que d’y penser, ça me fend le coeur ! en tout cas merci bien pour ces mots.

  5. Malheuseurement, chaque femme a son rythme. S’il y a une chose que j’ai appris, lorsque l’on tenté pour notre Princesse, c’est que plus je pensais à ça et moins ça marchais…
    C’est quand, j’ai baissé les bras et me suis dis que ça sera quand le bon dieu le voudra, on a réussi (il a fallu plus de 6 mois)… notre subconscient est très compliqué….
    Bisous, et bon courage

  6. bonjour
    je vous souhaite bien du courage, j’ai déjà fais une grossesse nerveuse. J’ai eu mes loulous au bout de 4 ans de PMA.
    Si bébé2 tarde à venir peut-etre pouvez-vous tenter une simple stimulation ovarienne ? des fois un petit coup de pouce suffit à relancer la machine

  7. Il est important de verbaliser ce qui nous touche plutôt que de le garder en soi afin que ton entourage comprendre que c’est important pour toi .
    Ceci étant, je te conseille de ne pas trop y penser. Comme tu as pu le constater, ton corps te répond à sa façon avec tous ces symptômes. Nul doute que ce bébé 2 arrivera, il te faut juste être patiente , ton corps trouvera le bon moment pour répondre à ton désir.

  8. Bon courage pour cette attente.
    Pour ma part nous avons pas trop connu ça, 6 mois pour ma 1ère et même pas 1 mois.
    Mais dans mon entourage j’ai plein de personnes qui ont des difficultés et qui attendent et passent par les inséminations et FIV
    Une copine 1 an,
    une autre 1 an et maintenant c’est passage aux FIV
    Ma belle soeur 5 ans pour son premier, et là après 4/5 tentatives c’est enfin bon
    Dame nature n’est en effet pas très coopérante parfois

    1. non, elle n’est pas toujours coopérante ! en tout ca j’admire le courage de ces femmes et leurs conjoints, car c’est un sacré parcours et une énorme étape dans un couple. nous, nous le ferons pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *